DD ou pas DD ?

DD = Développement durable

Est-ce que votre projet est développement durable oui ou non ?

Si vous êtes sur ce site, c'est que vous n'avez plus le temps ni le goût de niaiser.

1. Faire une évaluation rapide
2. Faire la comptaDD de votre projet
3. Partager vos valeurs avec ceux qui font le DD
4. Faire l'économie locale durable
... Pourquoi j'en suis arrivé là et vous invite faire le DD maintenant

Et si vous avez besoin d'aide, vous êtes à la bonne place. Allez directement à cette page d'aide.

1. Faire une évaluation rapide

Regardez cette vidéo. Après vous ferez des évaluations rapides pour tout. C'est rapide, c'est facile et vous connaîtrez les éléments de votre projet qu'il faut améliorer.
Faites un tableau avec 4 colonnes. Il est tout prêt dans ce chiffrier. Il y a même un exemple.
1 ligne par activité
Première colonne: Vous nommez l'activité
Deuxième colonne: Qui gagne et qui perd de l'argent ?
Troisième colonne: Est-ce qu'il y a un impact positif ou un impact négatif sur la nature ?
Quatrième colonne: Est-ce que la qualité de vie des gens s'améliore ou se détériore ?
Si vous avez noté qu'il y a un impact négatif dans l'une ou l'autre colonne. Votre projet n'est pas DD. Ce n'est pas grave, car maintenant vous savez ce qu'il faut changer pour le rendre DD en 4 étapes: - Éviter les pertes - Réduire les pertes - Compenser les pertes - Faire des gains.
Maintenant que vous savez gagner, il faut savoir combien. Vous passez au niveau suivant: la comptaDD.

2. Faire la comptaDD de votre projet

La comptabilité n'est pas un choix. Pour faire des gains et dire combien, il faut faire un budget: un budgetDD. Je vous ai préparé le travail pour que ce soit facile. Le chiffrier est prêt à l'emploi. (onglet BudgetDD). Il y a même un exemple (onglet BudgetDD-exemple). Le principe est le même qu'avec la comptabilité économique, le développement durable en plus. - Voir les dépenses et les revenus immédiatement et en même temps - Voir tout le projet sur toute sa durée de vie - Comptabiliser séparément l'économie, l'environnement et le social - Avoir le résultat toujours présent sous les yeux. N'hésitez pas à demander de l'aide.

3. Partager vos valeurs avec ceux qui font le DD

Faire la comptaDD , c'est simple, il y a des quantités et des valeurs à inscrire dans le chiffrier et les montants se calculent tout seuls. Les quantités, ça se mesure. Les valeurs, ça se négocie. C'est là que le partage devient un outil essentiel. Vous cherchez souvent sur internet combien ça coûte ? Et bien c'est la même chose pour l'environnement et le social. Combien ça améliore ou détériore l'environnement ? Combien de qualité de vie a-t-on gagnée ou perdue pendant qu'on faisait l'activité ? On partage nos valeurs environnementales et sociales pour que les autres puissent se faire une idée de leurs valeurs pour leur projet.

4. Faire l'économie locale durable

Ce qui nous intéresse, c'est ici et maintenant, durablement.
Quand on fait la comptaDD, on fait déjà beaucoup. Mais, utiliser l'économie globale pour faire l'économie locale durable, ce n'est pas toujours très performant.
On va faire le monde meilleur, parce que c'est plus le fun.
Dans notre comptaDD, on va ajouter un compte de MVI. Le MVI est un moyen d'action qui garantit zéro pauvreté, etc. Il garantit, tout ce que les politiciens ont voté comme lois et fait comme belles déclarations d'intentions, mais qui n'est toujours pas fait. Toujours pas fait avec la mauvaise excuse: "Parce qu'on n'a pas de budget !" Arrêtons de niaiser. Ce budget, on le fait: c'est le compte MVI.

Changer le monde c'est vraiment l'fun.

... Pourquoi j'en suis arrivé là

Architecte paysagiste et impliqué dans une association régionale pour l'environnement et le développement durable, j'ai toujours fait des projets avec la nature et les gens. Mais, malgré toute ma bonne volonté, tout rétrécit autour de moi. L'économie devient austérité, la nature perd des milieux et de la biodiversité chaque année et la qualité de vie ne s'améliore pas. Alors le développement durable, est-ce juste des belles paroles ?
Il y a plusieurs façons d'aborder le développement durable
1 - Avec des principes, des listes de critères à n'en plus finir. Beaucoup de travail pour savoir si on fait du développement durable.
C'est indispensable pour la sensibilisation, mais cela ne fait pas le développement durable. Pendant qu'on se demande si on en fait, on n'en fait pas. C'est adapté pour les grandes organisations et les administrations qui doivent faire évoluer la société, mais c'est contre-productif pour les entreprises et les particuliers.
2 - Avec des normes et des certifications.
C'est encore plus de travail. C'est très utile pour bien paraître et gérer les risques, mais cela laisse un gros doute sur la sincérité de l'entreprise. C'est indispensable pour les grandes entreprises cotées en bourse. C'est hors de portée des petites entreprises et des particuliers.
3 - Avec des taxes.
L'efficacité dépend de la gestion de la taxe et de sa redistribution. C'est souvent très mal vécu par ceux qui subissent ces taxes par défaut de transparence de la gouvernance.
4 - Avec un mécanisme de marché.
Cette solution est très dépendante de la volonté politique pour fixer la régulation du marché. C'est incompréhensible pour la plupart du monde. C'est très loin des préoccupations quotidiennes.
5 - Avec l'enthousiasme de tous pour faire de bons gestes.
La conviction a une efficacité variable selon les périodes. Les mots d'ordre sont difficiles à crédibiliser. Une bonne action à un moment peut devenir inutile ou même mauvaise à un autre moment ou pour une autre localité. C'est accessible à tous, mais la durabilité n'est pas garantie.

Il y a de nombreuses raisons de se décourager: des lois et règlements qui empêchent de faire du DD, des choses ordinaires comme la monnaie qui produisent par défaut du développement pas durable.

Mais, il y a une bonne raison de le faire le développement durable maintenant: on n'a plus le choix.
On n'a pas de planète B.

Il faut juste sauver le monde, et ça, c'est vraiment se sortir de la morosité ambiante.
C'est possible et c'est simple. Il suffit de se dire que pour faire du développement durable, il faut faire simultanément des gains économiques, des gains environnementaux et des gains sociaux.
C'est tout.
Il n'y a plus qu'à le faire, pour tous nos projets et sans attendre. Les 3 trucs que j'utilise, et que tout le monde peut utiliser pour son activité ordinaire, c'est indiqué en début de cette page:

Si vous avez besoin d'aide, vous êtes à la bonne place. Allez directement à cette page d'aide.