pub

IdentificationIdentification des végétauxdes végétaux

APA 1500 - Identification des végétaux - Professeur: Bruno GADRAT

ref

Arbre

Les différentes parties d'un arbre

Structure d'un arbre

Racine pivotante

La racine pivotante ou pivot se forme au moment de la germination de la graine. C'est la première racine qui s'enfonce dans le sol. Elle sert essentiellement à la stabilité de l'arbre et aussi à la recherche d'eau profonde. Les arbres ne produisent pas tous une racine pivotante capable de se développer de façon importante. La racine pivotante ne repousse pas si elle est coupée; ce qui est le cas lors des transplantations. Des arbres comme les noyers (Juglans) qui ont une forte racine pivotante et peu d'autres racines sont ainsi très défavorisés lorsqu'ils sont transplantés. Leur stabilité au vent est fortement compromise.

Racines et radicelles

Les racines ont trois rôles. Un rôle de stabilité de la plante, un rôle de transport de la sève et un rôle de stockage des matières nutritives. Les racines ne s'enfoncent que peu dans le sol, elles se concentrent là où les éléments nutritifs sont les plus nombreux c'est à dire dans la partie superficielle du sol.

racines d'arbres

L'essentiel du système racinaire (ensemble des racines principales, secondaires et des radicelles) se situe dans le premier mètre sous la surface du sol (image ci-contre mesure a). Pour les arbres dont la forme est globalement ovoïde, l'étendue du système racinaire est approximativement égale à la surface couverte par les branches (mesure b). Pour les arbres fastigiés on s'imaginera la place qu'ils prendraient s'il étaient ovoïdes. Cette mesure n'est qu'une approximation mais cela devient une règle impérative pour prévoir le sol dont on aura besoin pour faire pousser un arbre. Pour devenir adulte, un grand arbre aura besoin d'environ 100 mètres carrés de sol sur une profondeur d'environ 1 mètre. S'il dispose de moins de terre, il adaptera son volume aérien à la quantité de sol disponible. Dans un mètre cube de terre un arbre résiste une dizaine d'années avant de dépérir.

Les radicelles sont les jeunes racines.
La croissance en longueur des racines se fait par l'allongement des radicelles, ensuite la racine ne fait que croître en diamètre à l'emplacement où elle se situe. Les jeunes racines sont incapables de perforer des matériaux tels que le plastique ou le béton (par exemple les tuyaux et fondations de maison). En revanche, si elles se sont introduites dans une fissure de ces matériaux, leur croissance en diamètre est capable d'agrandir ces fissures en écartant les deux bords déjà disjoints de la fissure. De plus la consommation d'eau par les racines absorbantes (utilisée par la plante et transpirée par le feuillage) provoque des variations importantes de l'eau dans le sol et par voie de conséquence des instabilités de celui-ci et des constructions qu'il supporte (surtout pour les sols argileux). On en tirera des conclusions importantes pour les distances de plantation et les caractéristiques des fondations. Car il faut se souvenir que si on veut un arbre adulte, son vieillissement ne peut pas être interrompu.
Les racines respirent. Il faut que le sol contienne de l'air. Les radicelles sont couvertes de poils absorbants qui sont chargées de puiser l'eau et la nourriture dans le sol. (voir sol).
Voir différents types de systèmes racinaires dans r/racines/racine.html

Racine principale

Les racines principales sont les racines les plus âgées. Elles ont un rôle essentiel dans la stabilité de la plante et ce sont aussi par elles que passe l'essentiel de la nourriture récoltée par les poils absorbants. Si elle est coupée, une grosse racine ne repousse pas. C'est toute la partie aérienne de l'arbre correspondant à son flux de sève qui va dépérir. Les racines d'un arbre sont souvent liées au branches situées du côté opposé de l'arbre. Couper des racines principales au nord entraînera probablement le dépérissement des branches au sud.

Drageon

Un drageon est une branche vigoureuse qui développe un nouveau système aérien de l'arbre à partir d'une racine. C'est une forme de jeunesse de l'arbre, vigoureuse et ascendante.

Tronc

C'est l'axe principal qui s'est développé et a grossi en circonférence au fur et à mesure des années. (voir croissance)

Branche principale ou charpentière

C'est une branche qui part du tronc. Cette branche s'est formée à cette hauteur dès la première année où elle a poussé. Quand vous plantez un scion (jeune arbre de 2 à 3 ans) les pousses latérales, si vous ne les coupez pas, deviendront les branches principales. Les branches principales sont des formes de jeunesse de l'arbre qui sont devenues adultes avec le développement de l'arbre. Les formes de jeunesse sont plus vigoureuses (plus grandes) que les formes adultes et sont stériles (ne portent pas de fleurs). Les formes de jeunesse ont aussi une structure (direction et angle formés entre les branches) différente des formes adultes.
Une branche principale coupée ne cicatrise pas correctement. Le bois reste apparent pendant de très nombreuses années et cette plaie est une porte ouverte aux maladies. Il vaut mieux penser à former l'arbre dans sa structure future dès qu'il est planté dans le jardin. On laissera croître les branches qui deviendront principales et on supprimera dès leur apparition celles que l'on ne veux pas comme branches principales.

Gourmand

C'est une branche vigoureuse qui développe un nouveau système aérien de l'arbre à partir d'une branche adulte. Cette forme de jeunesse peut apparaître sur une structure adulte de l'arbre. C'est un réel rajeunissement de l'arbre qui recommence ainsi une nouvelle vie

Branche secondaire

Les branches secondaires se situent entre les branches principales et les rameaux. Elles sont d'un diamètre suffisant pour devoir être coupées avec une scie. Les branches mettent autant d'années à cicatriser après une coupe qu'elles ont d'années d'existence. Une fois la branche coupée, il se reformera de nouvelles branches au bout, mais la différence d'épaisseur entre la branche coupée et la nouvelle pousse restera toujours visible. Regardez un arbre adulte et essayez de repérer les années où il a subit une coupe de branches.

Rameaux et brindilles

Ce sont les pousses de l'année qui forment la ramure. Si elles sont coupées ou meurent par manque de vigueur, la branche qui les portait cicatrise très facilement.
D'une façon générale, les floraisons apparaissent sur des rameaux et brindilles de vigueur moyenne à faible. Avec beaucoup de vigueur il n'apparaît que des formations stériles qui produiront la structure de la plante. Les brindilles trop faibles régressent peu à peu et disparaissent.
Les rameaux ajustent leur vigueur en fonction de la sève qu'ils reçoivent. Plus ils en reçoivent plus ils sont vigoureux. La sève monte vers le haut. On observe en fonction des espèces une réaction plus ou moins marquée par la différence de vigueur entre les rameaux verticaux et latéraux. C'est la dominance apicale ou latérale qui influence la forme générale de l'arbre. Les plantes à dominance apicale sont ovoïdes à fastigiée. Les plantes à dominance latérale sont étalées à sphériques. Entre les formes de jeunesse et les formes adultes il se produit souvent un changement de dominance.

structure ramurestructure pleureur

Les rameaux secondaires, au bout des branches peuvent avoir une direction particulière, ascendante ou pleureuse, qui donne un aspect caractéristique à l'espèce ou au cultivar.
On peut redonner de la vigueur à un rameau en le redressant ou l'affaiblir en le courbant vers le bas. La répartition de la sève se fait en fonction de l'angle que forment les branches avec la verticale et des difficultés de passage de la sève dans le rameau. Ces variations de répartition de sève peuvent être induites par les nouvelles pousses (qui tirent la sève), la taille ou les blessures au cambium (qui freinent la sève).



Flèche terminale ou axe principal

La flèche terminale est un élément majeur du jeune arbre, c'est cette pousse vigoureuse qui détermine la structure du tronc et des branches principales de l'arbre adulte. Dans les années de jeunesse de l'arbre, il faut donc surveiller cet axe pour qu'il donne la forme adulte que l'on souhaite.
Si on coupe la flèche, les pousses latérales prendront de la vigueur et la structure de l'arbre commencera à se disperser par 2, 3 ou 4 branches principales. Si on coupe à nouveau les flèches de ces futures branches principales la dispersion du branchage va se poursuivre. Souvenez vous que les branches restent à la hauteur à laquelle elles se forment. En coupant les flèches vous réduisez la hauteur de vos arbres. Choisissez les branches quand elles sont jeunes, elles grossiront sur place et donneront à l'arbre sa structure âgée.

ref

Quelques références

Bien connaître les plantes permet d'agir au mieux

Bruno Gadrat Design Végétal: Maîtrise d'œuvre des jardins et des paysages

Une bonne adresse pour manger une super crêpe
La Crêp'uscule

 

pub

Bruno Gadrat

24/05/1997 Rev: 2008/05/25

arbre.html

Design et gestion du site B.Gadrat

Contrôle qualité